Le fond et la forme

La forme est l’écrin qui permet à la Vie (le fond) de se manifester et de s’exprimer. Robert St John, le père fondateur de la Métamorphose, en a fait le principe directeur de cette approche.

« Nous avons à l’intérieur de nous un centre, un noyau qui contient un potentiel, une intelligence parfaite capable de fonctionner. C’est la conscience individuelle, celle qui nous différencie de notre mère au moment de la conception – il y a la mère et le fœtus en gestation, deux entités reliées par le cordon ombilical.

Le principe de la Métamorphose est la capacité à s’accorder avec ce centre à chaque instant de notre vie, d’une façon ordinaire et non exceptionnelle. Ce qui nous empêche d’être constamment « connectés » à ce principe de vie, ce sont les blocages dont nous sommes pétris et qui font diversion. Nous sommes alors dans le passé ou dans une projection du futur, mais notre conscience est absente de l’instant présent. Lorsque nous nous relions à notre propre centre, le blocage cesse d’exister car il n’est que le produit de la pensée. Nous devenons alors notre propre centre de conscience intérieure et c’est à partir de lui que nous agissons.

Il est parfois utile d’analyser et de comprendre nos schémas de fonctionnement. Avec la Métamorphose, ce n’est pas nécessaire. Elle nous reconnecte à notre centre de conscience et ainsi nous ramène à la vie. Être en connexion constante avec notre centre, c’est être en vie et c’est cela qui est normal. Nous avons été conditionnés, endoctrinés au cours des siècles par des structures de pensées, que ce soit d’ordre religieux, philosophique ou relevant de l’éducation. Nous n’avons pas appris à penser par nous-même, à partir de notre propre intelligence intérieure.

Pour retrouver notre liberté de penser et d’être, nous avons besoin d’un rituel pour nous y aider. La pratique physique de la Métamorphose et celle des symboles sont des rituels qui aident l’esprit à se libérer des structures du passé et à vivre dans l’instant présent. La « Métamorphose » est un état d’esprit. »©

D’après un article de Robert St John « Le centre de la Métamorphose »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu
X