Qui est Robert St. John?

Père fondateur de la Métamorphose

Robert St. John
1914 – 1996

N‘acceptez jamais quelque chose comme un dogme, gardez votre sens inné de connaissance pour approfondir et trouver les réponses par vous-même.
– Robert St John

Dans les années 50, Robert St John, naturopathe et réflexologue, a observé que le travail sur la zone réflexe de la colonne vertébrale au niveau des pieds, des mains et de la tête, au-delà d’une influence sur le physique, avait principalement une incidence sur le psychisme.

C’est en soi un principe révolutionnaire. Les bases complètes de son travail sont issues de sa pratique en naturopathie, en réflexologie et du travail de rééducation qu’il a effectué avec un enfant autiste.

Robert St John avait une connaissance profonde de la période prénatale et cette technique «métamorphique» permet de revenir à la source de nos blocages et d’en nettoyer directement les mémoires tout en libérant notre lignée.

D’abord appelée Prénato-thérapie, cette approche s’est ensuite appelée «Métamorphose» car elle suggère une transformation totale, le passage d’un état d’être à un autre.

Les Symboles de la main, pratique essentielle à la Métamorphose, sont venus compléter l’approche de la Métamorphose et l’enrichir, permettant l’émergence de la nature profonde et authentique de la personne. C’est un art de vivre, une philosophie de vie qui est proposée à travers cette pratique.

Menu
X