Incarner le changement, ouvrir son coeur et rayonner

Incarner le changement

« Le secret du changement consiste à concentrer son énergie pour créer du nouveau et non pas pour se battre contre l’ancien » Dan Millman

Mon rayonnement n’a de sens que si je reconnais en chaque être la capacité à l’émaner à son tour, in fine, avec la même intensité. A quoi bon être un phare pour n’éclairer que l’intérieur de ma structure ou les bateaux déjà rentrés au port ?

Incarner le changement, c’est ne pas réserver mon sourire qu’à ceux qui me sourient.

Incarner le changement, c’est rendre tangible, manifeste, cette unité intérieure qui ne peut s’accommoder d’aucune idée de comparaison ou de séparation d’avec l’autre.

Incarner le changement, c’est ouvrir mon cœur à toutes celles et tous ceux qui me témoignent rejet et défiance, sans attendre de retour de leur part. Incarner le changement, c’est faire en sorte que ma vie intérieure puisse aussi se contempler de l’extérieur.

Incarner le changement, c’est spiritualiser la matière, c’est-à-dire amener le plus haut degré de moi-même dans mes aspects les plus denses.

Incarner le changement, c’est, tel le Soleil, éclairer avec la même intensité le jardin d’enfants et le champ de bataille. Incarner le changement est ce pour quoi je suis venu en ce monde.

Incarner le changement, c’est être ce que je suis et dire ce que je suis.

Extrait de « La symphonie des âmes » de Gregory Mutombo, éditions Guy Tredaniel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Menu
X